Archive dans 27 février 2020

Précautions pour raccorder des disjoncteurs modulaires

Vous intervenez dans un logement pour réaliser l’installation électrique ? Les branchements dans le tableau électrique doivent faire l’objet d’une attention particulière pour garantir la sécurité de l’installation. Promotelec vous explique les précautions à prendre pour bien raccorder les appareillages modulaires (disjoncteurs, contacteurs, télérupteurs…).

L’importance du disjoncteur

La construction ou la rénovation d’un logement nécessite la mise en œuvre d’une installation électrique qui réponde aux exigences de sécurité minimales.

Les disjoncteurs jouent un rôle essentiel dans le bon fonctionnement de l’installation et la prévention du risque électrique. Ils permettent en effet d’assurer la protection des circuits et des biens contre les surintensités ou les courts-circuits.

Dispositif de protection à vis ou automatique ?

Il existe deux types de dispositif de protection :

  • le disjoncteur avec une connexion automatique : après avoir dénudé le fil, il suffit ensuite de l’insérer dans la borne auto dédiée. Le fil est clipsé grâce à une lame à ressort opérant une pression permanente sur le fil.

    Raccordement sans vis

Cette solution ne nécessite pas d’outil pour fixer les câbles et permet ainsi à l’électricien de raccorder plus facilement les circuits électriques. Plus rapide donc gain de temps.

 

 

  • le disjoncteur à bornes à vis : le fil électrique est introduit dans la borne de sortie du disjoncteur et bloqué ensuite en serrant la cage à l’aide d’un tournevis.

Il s’agit de la solution la plus répandue, notamment lorsqu’il s’agit d’intervenir en rénovation sur une installation qui dispose déjà de ce type de disjoncteur.

Bornes à vis : pourquoi ne faut-il pas surcharger les cages de sortie ?

Afin de veiller au bon fonctionnement et à la sécurité de l’installation sur la durée, il est recommandé de ne pas introduire plus de deux fils électriques dans une borne de sortie, cela dans le cas d’une intervention sur un disjoncteur à bornes à vis.

Le disjoncteur fait partie des équipements les plus exposés à l’usure du temps. Sur la durée, les fils se déforment à cause de l’écrasement du vissage et du passage du courant. Les vis peuvent également se desserrer avec le temps, présentant un risque d’amorçage et de départ de feu.

Le risque électrique se trouve alors renforcé dès lors que plusieurs fils sont placés dans une seule borne de sortie. À terme, la présence de nombreux fils va accentuer le phénomène de dévissage et l’apparition de dysfonctionnements dans le tableau de répartition.

Pour éviter tout danger, il est alors conseillé de ne pas insérer plus de deux fils électriques dans une borne de sortie.

Cette préconisation ne concerne pas les disjoncteurs à bornes automatiques, dans lesquels on ne peut insérer plus d’un fil par emplacement de connexion. Il est généralement possible de raccorder deux fils par borne, soit deux pour la phase, et deux pour le neutre.

Maintenance : Il est important de procéder à un resserrage de l’ensemble des vis de tous les appareils modulaires.

extrait de l’article sur Promotelec du 27/02/2020