Bien s’éclairer : tubes fluorescents ou LED

Bien s’éclairer : tubes fluorescents ou LED

LUMIÈRE : THÉORIE

La lumière est une notion complexe qui peut être appréhendée suivant différents points de vue :
– physiologique : la lumière comme source de vie, avec des notions comme le rythme circadien ou le confort visuel,
– psychologique : influence de la lumière sur notre humeur, avec notamment l’appréhension de l’énergie et du sentiment de sécurité,
– sensible : la lumière considérée comme une matière à sculpter, comme en architecture par exemple, voir la page dédiée à l’éclairage vertical,
– physique : l’approche scientifique de la lumière comme onde électromagnétique avec des notions de photons et d’ondes électromagnétiques.

SOURCE ET LAMPE : THÉORIE

Les lampes et sources sont à la base de l’éclairage : il s’agit donc de bien les maîtriser pour bien concevoir des luminaires. Leur principe physique est extrêmement variable d’une source à l’autre et ceci a des conséquences importantes quant à leur utilisation.

Produire de la lumière consiste à générer des photons (c’est-à-dire des particules électromagnétiques) dont la longueur d’onde correspond au visible, c’est-à-dire environ entre 380 et 780 nm. Cela est rendu possible par le déplacement d’électrons que l’on peut séparer en deux types :

l’incandescence : il s’agit d’un déplacement d’électrons par chauffage, cela correspond à la théorie du corps noir. Les sources naturelles les plus communes proviennent de cette technologie comme le soleil ou le feu.
Les sources artificielles de ce type sont nombreuses et historiquement les premières apparues (feu, lampe à huile, bougie, lampe incandescence, halogène…). Elles présentent généralement une grande qualité de lumière (spectre continu à l’instar de la lumière naturelle), un prix bas mais une faible efficacité lumineuse et une durée de vie courte. Elles ne sont quasiment plus utilisées dans l’éclairage à cause de leurs mauvaises performances.

– la luminescence : il s’agit d’un déplacement d’électrons à froid par réaction électrique ou chimique, par frottement… Cela correspond également à un phénomène naturel que l’on peut retrouver dans un éclair dans le ciel ou une luciole.
Les sources artificielles sont nombreuses et variées également. Elles sont apparues uniquement à la fin du XIXe siècle (grande famille des lampes à décharge : lampe au sodium, aux vapeurs de mercure, aux halogénures métalliques, lampes fluorescentes…) et les LED/OLED sont venues compléter ce groupe récemment.
Le spectre électromagnétique est discret (donc non continu), ce qui implique une qualité de lumière possiblement moindre que les lampes incandescentes. Pourtant – et malgré un prix plus élevé -, ces lampes sont de plus en plus utilisées car elles proposent une grande efficacité énergétique ainsi qu’une longue durée de vie.

Tube led

Suite à une visite d’un commerçant mirandais , celui-ci m’indique qu’il changé tous ces tubes fluorescent par des tubes LED mais il n’a pas changé les réglettes fluo équipée de ballast ferromagnétique , pour faire des économie d’énergie, il aurait du changer les ballasts. Voici un tableau comparatif entre les ballast électroniques et ferromagnétiques

COMPARATIF MAGNÉTIQUE/ÉLECTRONIQUE

Propriétés Magnétique Electronique
Durée de vie moyenne (ordre d’idée) 10 ans (changement des tubes toutes les 1000heures) 50 000 commutations (ou 50 000 heures)
Puissances acceptées Toutes puissances ≤ 150W
Efficacité Mauvaise Bonne
Robustesse Importante Faible
Compensation du déphasage Moyen (avec condensateur),mauvais rendement (une réglette 36w consomme environ 70w) Bon, une régeltte de 35w consomme 35w
Prix Faible Moyen
Tensions acceptables (environ) 230V +- 10% 220 / 240V
Température ambiante admissible (environ) -20°C / +80°C -20°C / +50°C
Harmoniques Moyen Faible
Facteur de puissance Entre 0,85 et 0,90 (avec condensateur) Entre 0,95 et 0,98
Fréquence de fonctionnement A choisir 50 ou 60Hz Indifférent 50 ou 60Hz
Sensibilité à la propreté du courant électrique Faible Importante

Ballast électronique avec détecteur de luminosité de chez ETAP

pmarsoo

Les commentaires sont fermés.