Catégorie dans Norme NF-C 15.100

BEAMTEK l’innovation par courant porteur

PR_FR_03Voici un produit qui dans le domaine de l’industrie peut apporter des solutions sur des sites relativement important par leur surfaces et leurs structures . Faire passer des données par CPL (courant porteur)  sur le réseau électrique tant sur la BT (400 volts) mais aussi sur le HT ( réseau 20kv ou autre).

Avec ce produit fabriqué par Beamtek et distribué par Galex  (http://www.galex-innovation.com/) , il apportera des solutions très intéressantes .

Le B.E.E du Gers va proposer cette solution pour le transfert de données (relevé de comptage par exemple) en collaboration avec Galex et Beamtek.

La communication par courants porteurs en ligne (ou CPL) permet de construire un réseau informatique sur le réseau électrique d’une habitation ou d’un bureau, voire d’un quartier ou groupe de bureaux. Cette idée apparue dans les années 19301 a fait l’objet de nombreuses applications (pour la domotique et l’informatique notamment), et dont les développements récents pourraient être les prémices d’un réseau électrique intelligent annoncé par de nombreux prospectivistes, dont Jeremy Rifkin dans le cadre de son projet de troisième révolution industrielle. Des courants à basse et moyenne tension sont aujourd’hui couramment utilisés pour porter des informations.

Récemment (2010-2012), un protocole CPL de communication global, simple et ouvert, dit « G3-PLC » (ou « G3-Power Line Communication »), a été spécialement développé pour le fonctionnement des Smart Grid. Il constitue un pas de plus vers les réseaux électriques intelligents, et l’Internet de l’énergie. Il permet un meilleur auto-contrôle et monitoring du réseau de distribution électrique, et une gestion énergétique fine, y compris pour la gestion contrôlée de l’éclairage intérieur ou extérieur, la charge énergétique des véhicules électriques, et d’autres applications des « réseaux de demain » (gestion de production et microproduction décentralisées d’énergie irrégulières de type solaire/éolien), etc.

Ce protocole peut, à faible coût, compléter ou parfois concurrencer d’autres protocoles de communication dits « universels » tels que le Wi-Fi ou le Bluetooth. Il est opérant sur la basse et moyenne tension.

Halte à la désinformation sur les ampoules à LED

Le FIGARO en date du 11 septembre 2015 et M6 lors de son journal du 14 septembre à 12h45 ont relayé des
informations incomplètes, dramatisées et anxiogènes concernant les luminaires et les ampoules LED.
1°/ «Les ampoules et luminaires LED présenteraient un nouveau danger : la lumière bleue» : FAUX, toutes les
sources de lumière, y compris le soleil, émettent déjà des rayonnements dans le bleu, le phénomène est bien
connu et fait déjà l’objet de réglementations et de normes.
2°/ «Toutes les ampoules et les luminaires LED émettent des rayonnements bleus dangereux pour la rétine» :
FAUX. Ne sont concernées que certaines sources LED de forte puissance réservées à des applications
professionnelles (éclairage extérieur de grande hauteur par exemple). Elles ne sont pas disponibles à la vente
pour des usages d’éclairage normal à l’intérieur des bâtiments, et des dispositions de sécurité sont prises pour
leur utilisation.
3°/ «Il n’y a pas de réglementation concernant cette lumière bleue» : FAUX. L’ensemble des fabricants de
luminaires et d’ampoules LED doit vérifier que leurs produits n’émettent pas trop de lumière bleue, pour cela ils
utilisent des méthodes définies dans les normes européennes NF EN 62471, et IEC/TR 62778 au niveau mondial.
Le marquage CE apposé sur ces produits engage le fabricant dans le respect de la réglementation.
En France, la profession de l’éclairage s’est investie dans ces travaux de normalisation et s’est également dotée
d’un laboratoire, PISEO, à Lyon, qui dispose des équipements nécessaires à ces mesures.
L’éclairage LED offre des avantages pour les consommateurs : très faible consommation, esthétique et variété de
produits, possibilité de faire varier l’intensité et les couleurs ; et pour la collectivité : économie d’énergie, très
longue durée de vie. L’utilisation des ampoules et luminaires LED contribuera à la réalisation des objectifs de la
France en matière de réduction de CO² et donnera aux utilisateurs une grande qualité et un nouveau confort en
matière d’éclairage ; c’est une révolution !
Les signataires de ce communiqué regrettent vivement une telle désinformation qui effraie les consommateurs
privés comme professionnels.