Catégorie dans Note de Calcul

Note de calcul électrique

La note de calcul électrique ce doit d’être précise et lisible pour un bureau de contrôle.

Le logiciel Caneco BT ,que nous utilisons,détermine, de façon économique, les sections de câbles et tout l’appareillage de protection. Il produit les schémas et les documents nécessaires à la conception, la réalisation, la vérification et la maintenance des installations électriques.
nos études attestent la conformité normative de ces calculs.

Quelques éléments à savoir avant toute étude:

  • La première chose à savoir est l’intensité de court-circuit au point de livraison
  • Un tarif jaune par défaut on prendra une valeur 20Ka pour un transformateur de 1000kva.
  • La longueur  et la section du câble d’alimentation et son mode de pose ( par exemple le mode 13 = sur chemin de câble)
  • Les protections seront déterminées en fonction des récepteurs ( Eclairage, prises,moteur, batterie de condensateurs …)

Sans ces éléments il est certain qu’il sera difficile d’avoir un résultat correct.

Habilitation électrique exigence réglementaire


L’habilitation électrique qu’est-ce que c’est ?

C’est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d’une personne à accomplir en sécurité les tâches définies sur des installations électriques ou à leur voisinage. L’habilitation n’est pas directement liée à la position hiérarchique ni à la classification professionnelle de l’intéressé. Elle est matérialisée par un document (le titre d’habilitation) établi par l’employeur et signé par ce dernier et par l’habilité. La délivrance d’une habilitation électrique de type H0 B0 ou B1 BR par l’employeur ne dégage pas pour autant la responsabilité de ce dernier. En effet, l’employeur doit avoir établi une carte de risque et avoir pris les dispositions qui correspondent, notamment :

• à la préparation des tâches et travaux afin de mettre en sécurité la zone de travail,

• à la notification des dispositions prises aux travailleurs concernés

• à la mise à disposition des équipements de protection, outillages adaptés,… Dans le cadre de travaux dans le voisinage de pièces nues restées sous tension il doit de plus s’assurer que le travailleur a une connaissance complète des règles de sécurité qu’il doit respecter pour l’accomplissement en sécurité du travail qui lui est confié. Les opérations d’ordre électrique effectuées sur les ouvrages électriques doivent être confiées à des personnes qualifiées et habilitées vis à vis des risques électriques. L’habilitation électrique qu’est-ce que c’est ?

Préparation à l’habilitation électrique CONSUEL. Il est nécessaire d’habiliter toute personne qui :

• accède sans surveillance aux locaux réservés aux électriciens même pour y effectuer des travaux non électriques.

• exécute des travaux d’ordre électrique.

• dirige des opérations d’ordre électrique

• effectue des essais, des mesures de grandeurs électriques.

Pour le travailleur indépendant, l’employeur, l’auto-entrepreneur participant à une opération l’habilitation n’est pas requise. Cependant, ils doivent avoir suivi une formation à la prévention du risque électrique adaptée aux opérations à réaliser et doivent faire la preuve de leur connaissance en matière de prévention du risque électrique.

L’habilitation qu’elle démarche à suivre ?

Si vous voulez habiliter votre personnel, nous vous recommandons de procéder au préalable à l’évaluation et à l’analyse de vos besoins en la matière. A partir de ces conclusions, vous aurez ainsi défini le niveau d’habilitation nécessaire pour votre personnel. Ce personnel doit répondre à plusieurs conditions à savoir :

• être reconnu apte médicalement

• avoir suivi une formation à la sécurité électrique (théorique et pratique avec attestation de formation selon le cas et éventuellement des stages complémentaires).

• avoir reçu le titre d’habilitation électrique

La formation ?

La formation a pour but de donner au personnel concerné, en plus de ses acquis professionnels, la connaissance :

• des risques inhérents à l’exécution des opérations au voisinage ou sur les ouvrages électriques

• des moyens pour prévenir des risques (procédures, équipements), Elle doit être adaptée suivant :

• les particularités des installations (complexité, variabilité), L’habilitation qu’elle démarche à suivre ? La formation ?

• les compétences initiales et attributions futures du personnel à habiliter. La formation relève de la responsabilité de l’employeur qui :

• peut soit l’assurer avec ses propres moyens, soit la confier à un organisme de formation.

L’attestation de formation ?

Elle est remise à l’intéressé à l’issue de la formation à titre de preuve. Elle prouve à l’employeur que l’intéressé a bien reçu la formation et que l’employeur peut délivrer le titre d’habilitation électrique. L’attestation doit comporter :

• le nom et le prénom de l’intéressé,

• le type de formation,

• la réussite ou non à l’évaluation finale, mentionnée de façon explicite

Le titre d’habilitation ?

Le titre d’habilitation électrique est délivré par l’employeur en fonction :

• des connaissances techniques de la personne à habiliter,

• de la formation sécurité reçue, • de l’aptitude médicale,

• de la nature des tâches qui lui seront confiées. Dans ce titre d’habilitation, doivent être définis :

• les tâches autorisées (par catégorie d’habilitation)

• le symbole d’habilitation,

• le champ d’application Le contenu de ce titre doit être conforme au modèle présenté dans les publications de l’UTE. (Voir ci-dessous un titre d’habilitation électrique) En outre, l’employeur doit remettre, contre reçu, à toute personne habilitée, un carnet de prescriptions établi sur la base des prescriptions pertinentes de la norme NF C 18-510, complété, le cas échéant, par des instructions de sécurité particulières au travail à effectuer.

1 er caractère Domaine de tension Tension B : Pour pouvoir travailler ou intervenir dans le domaine de la base tension ; moins de 1000V en alternatif.

H : Pour pouvoir travailler ou intervenir dans le domaine de la haute tension ; plus de 1000V en alternatif.

2 ème caractère Type d’opération TRAVAUX D’ORDRE NON ELECTRIQUE 0 : Pour les non-électriciens travaillant dans une zone à risque électrique, ou dans un local réservé aux électriciens.
TRAVAUX D’ORDRE ELECTRIQUE 1 : Pour les électriciens exécutants

2 : Pour les chargés de travaux

INTERVENTIONS BT R : Intervention BT d’entretien et de dépannage

S : Intervention BT de remplacement et de raccordement

CONSIGNATION C : Pour un chargé de consignation électrique
OPÉRATIONS SPÉCIFIQUES E : Essai, Vérification, Mesurage ou Manœuvres
OPÉRATIONS PHOTOVOLTAÏQUES P : Opération photovoltaïque
3 ème caractère Lettre additionnelle COMPLÈTE SI NÉCESSAIRE LES TRAVAUX V : Travaux réalisés dans la zone de voisinage

T : Travaux sous tension

N : Nettoyage sous tension

X : Opération spéciale

Moteur à aimant permanent

Moteurs synchrones à aimants permanents de chez LEROY SOMER

Les moteurs à aimants permanents LSRPM/PLSRPM sont construits à partir de composants mécaniques de moteurs asynchrones offrant fiabilité, robustesse, efficacité, richesse des options, souplesse d’adaptation et délai court.

  • Technologie éprouvée avec un recul de plus de 15 ans
  • Expertise inégalée avec le plus grand parc industriel installé au monde
  • Haut rendement prouvé, dépassant les exigences équivalentes à l’IE4 et NEMA Super Premium
  • Mécanique robuste utilisant les composants des moteurs asynchrones
  • Simplicité de montage et de mise en œuvre équivalente aux moteurs asynchrones (Mode Sensorless et Interchangeabilité moteur)
  • Compacité grâce à un encombrement et un poids significativement réduit
  • Garantie d’un couple optimal sur l’ensemble de la plage de vitesse
  • Retour sur investissement rapide et réduction du coût global de possession
  • Disponibilité Express offrant une grande réactivité face aux besoins de continuité de production

Moteur de chez LEROY-SOMER

Moteur de chez LEROY-SOMER

 

 

Il faut savoir que pour obtenir une solution optimale c’est d’installer un variateur de fréquences en complément

et qui permettra d’être éligible au CEE de votre fournisseur d’énergie.

unidrive-M100-M800

 

 

 

 

 

 

Données relevées sur le site de chez LEROY-SOMER

 

Modification de la norme NF C 15-100

la norme pour l’habitat la NF-C 15100 change en partie à partir du 27 novembre 2015

c’est l’amendement 5 .

Quelques exemples de ce changement , par exemple :

Pour l’appareillage :  les fixations à griffes sont interdites

Pour les prises de courants :  8 Pc sur un circuit en 1.5mm² et 12 Pc en 2.5²

le nombre de socle de prise est remis en cause que pour les séjours de superficie

  • ≤ 28m² 1 socle par tranche de 4m² avec un minimum de 5
  • ≥ 28m² le nombre de socles est défini en accord avec le maître d’ouvrage , avec un minimum de 7.

les 6 socles de prise de courant non spécialisées de la cuisine font désormais l’objet d’un seul circuit dédié en 2.5mm²

imgres

 

 

 

 

voici quelques exemples de la modification de la norme pour avoir la brochure complète ,

nous vous invitons à la télécharger sur le site   www.promotelec.com

Patrick Marsoo

 

BEAMTEK l’innovation par courant porteur

PR_FR_03Voici un produit qui dans le domaine de l’industrie peut apporter des solutions sur des sites relativement important par leur surfaces et leurs structures . Faire passer des données par CPL (courant porteur)  sur le réseau électrique tant sur la BT (400 volts) mais aussi sur le HT ( réseau 20kv ou autre).

Avec ce produit fabriqué par Beamtek et distribué par Galex  (http://www.galex-innovation.com/) , il apportera des solutions très intéressantes .

Le B.E.E du Gers va proposer cette solution pour le transfert de données (relevé de comptage par exemple) en collaboration avec Galex et Beamtek.

La communication par courants porteurs en ligne (ou CPL) permet de construire un réseau informatique sur le réseau électrique d’une habitation ou d’un bureau, voire d’un quartier ou groupe de bureaux. Cette idée apparue dans les années 19301 a fait l’objet de nombreuses applications (pour la domotique et l’informatique notamment), et dont les développements récents pourraient être les prémices d’un réseau électrique intelligent annoncé par de nombreux prospectivistes, dont Jeremy Rifkin dans le cadre de son projet de troisième révolution industrielle. Des courants à basse et moyenne tension sont aujourd’hui couramment utilisés pour porter des informations.

Récemment (2010-2012), un protocole CPL de communication global, simple et ouvert, dit « G3-PLC » (ou « G3-Power Line Communication »), a été spécialement développé pour le fonctionnement des Smart Grid. Il constitue un pas de plus vers les réseaux électriques intelligents, et l’Internet de l’énergie. Il permet un meilleur auto-contrôle et monitoring du réseau de distribution électrique, et une gestion énergétique fine, y compris pour la gestion contrôlée de l’éclairage intérieur ou extérieur, la charge énergétique des véhicules électriques, et d’autres applications des « réseaux de demain » (gestion de production et microproduction décentralisées d’énergie irrégulières de type solaire/éolien), etc.

Ce protocole peut, à faible coût, compléter ou parfois concurrencer d’autres protocoles de communication dits « universels » tels que le Wi-Fi ou le Bluetooth. Il est opérant sur la basse et moyenne tension.

Luminaires de chez DIGITAL LUMENS

Appareil d’éclairage de DIGITAL-LUMENS fabricant américain

ce luminaire intègre plusieurs fonctions par son équipement.

Caractéristiques du système d’éclairage

  • Détection entièrement intégrée d’occupation, détection lumière, mesure de puissance et intelligence embarquée pour maximiser l’efficacité
  • L’intégration de réseau maillé sans fil avec LightRules éclairage et logiciel de gestion de l’énergie pour le reporting
  • Barres lumineuses à tourner indépendamment pour meilleur placement de lumière
  • Optique options pour maximiser la prestation de la lumière dans une variété d’environnements
  • La fiabilité et la durabilité éprouvée
  • Garantie de 5 ans
luminaire ILE

luminaire ILE